Un hôtel à Metz signé Philippe Starck

6 février 2015

Thèmes : Urbanisme, Economie


Le créateur et décorateur français Philippe Starck est venu le 6 février à Metz présenter en exclusivité son projet d'hôtel qui verra le jour courant 2018 sur le quartier de l'Amphithéâtre, à proximité du Centre Pompidou-Metz et du futur Centre des Congrès. Un projet hors du commun, une première pour Philippe Starck qui n'a encore jamais imaginé un hôtel sur un terrain nu. Explications.

 

Philippe Starck est venu régulièrement à Metz. "Je me suis promené dans la ville, notamment avenue Foch et j'y ai vu une synthèse de ce que j'imaginais. Le projet s'est imposé à moi. Je l'ai vu, c'était clair." Le créateur, qui a eu un coup de cœur pour Metz, a présenté son projet d'hôtel à l'assistance dans le forum du Centre Pompidou-Metz.

"C'est une fantasmagorie, une vision, quelque chose de magique, de poétique, de surréaliste. C'est un grand rêve. Des images venues d'ailleurs. Les symboles de ce projet sont infinis. De 7 à 77 ans, Messins et touristes verront une porte et laisseront parler leur propre imaginaire."

L'objet est hors du commun : un hôtel 4 étoiles de 5 000 mètres carrés, avec 90 chambres et 9 suites, deux restaurants, un spa, une salle de fitness, des salles de réunions… La décoration d'intérieur sera réalisée par le créateur : "élégance de l'économie, de l'intelligence, du minimum, de la simplicité, du confort". L'hôtel sera quasiment entièrement en verre avec une vue directe sur la ville.

"Une surprise forte"

"Je suis un homme du futur mais dans une continuité, dans une réalité construite. On a choisi de mettre le passé au sommet. Autour de l'hôtel, on trouvera des mirabelliers. Les symboles sont importants, ils ne laissent pas indifférents. C'est ça la beauté : elle sert à réveiller et à nous réveiller. Cet hôtel sera une surprise forte qui est le garant de l'inscription dans l'histoire".

Jean-Luc Bohl, président de Metz Métropole et Dominique Gros, maire de Metz, ont évoqué tour à tour un sentiment de fierté face à ce projet porté par un des plus grands créateurs de France, star du design à la renommée mondiale.

Jean-Luc Bohl parle d'une "aventure extraordinaire qui créée les conditions d'une nouvelle ère pour le développement de l'agglomération, qui permet la création d'emplois et favorise l'attractivité du territoire. Il s'agit de quelque chose de beau et de durable, en lien avec le passé et le futur."

Entrepreneurs locaux

Dominique Gros se dit heureux que des entrepreneurs locaux investissent sur leur territoire, en particulier Yvon Gérard et Olivier Vetsch, rappelant aussi la volonté des élus de voir naître un tel projet. "Nous avons déjà commandé notre propre design avec notre bus Mettis. Nous avons décidé d'installer une salle de musiques actuelles, la Boîte à Musiques, dessinée par Rudy Ricciotti dans un quartier excentré de la ville."

Côté budget, le projet est estimé à 25 millions d'euros d'investissements privés. Côté calendrier, un appel d'offre est en cours pour trouver l'exploitant ; le permis de construire sera déposé en fin d'année pour un démarrage des travaux mi-2016. La livraison du bâtiment est prévue à la mi-2018, dans la foulée du lancement de Muse

Publié par : Ville de Metz

Thèmes