Une nouvelle offre cinéma en 2018

21 janvier 2016

Thèmes : Culture, Loisirs, Quartier Metz Centre / Les iles


La Ville de Metz, Palace-Caméo-Ariel et Kinepolis ont présenté le projet de modernisation des salles de cinéma au centre-ville. En 2018, un cinéma à vocation "art et essai" ouvrira dans le bâtiment rénové du Palace et un multiplexe de 6 à 8 salles pour l'offre généraliste verra le jour près de Muse et du centre Pompidou-Metz.

 

L'offre cinématographique actuelle au centre-ville de Metz se compose du Caméo-Ariel (4 salles labellisées "art et essai") et du Palace (7 salles et une programmation généraliste). Des études récentes montrent que cette offre est inadaptée au potentiel messin, et qu'elle risque donc d'affaiblir l'attractivité du centre-ville. Ce potentiel est estimé, pour un cinéma de centre-ville rénové et animé, à 300 000 entrées par an, contre 91 000 entrées actuellement.

La situation actuelle suscite plusieurs constats :

La Ville de Metz a donc imaginé un projet de rénovation et de modernisation de l'offre cinématographique du centre-ville autour de deux perspectives :

Le maintien d'une offre "art et essai" au Palace permettra son développement, avec 7 salles, l'aménagement d'une salle dédiée à l'éducation à l'image en lien avec les associations spécialisées et le milieu scolaire, dans un bâtiment complètement transformé, pour un coût de 2,5 millions d'euros à la charge de l'exploitant. Cette rénovation comprendra notamment l'accessibilité totale avec l'installation d'ascenseurs, l'adaptation des salles, un accueil et une façade modernisés, des sanitaires et un système de climatisation tout neufs, dans des locaux plus confortables.

Une offre équilibrée

Le projet porté par la société Kinepolis, qui respecte toutes les conditions énoncées par la Ville de Metz, prévoit également la reprise de tous les salariés actuels du Caméo-Ariel et du Palace, et une direction artistique confiée à Michel Humbert, l'actuel exploitant des deux cinémas du centre-ville.Kinepolis s'est également engagé sur le maintien de tarifs attractifs et de formules d'abonnement avantageuses. Avec la construction et l'exploitation d'un cinéma généraliste dans le quartier de l'Amphithéâtre, une offre équilibrée est ainsi maintenue et renforcée.

Le calendrier prévisionnel prévoit la contractualisation et la réalisation des démarches réglementaires utiles au cours du premier trimestre de cette année, pour une ouverture du nouveau Palace au deuxième semestre 2018 (dans la même période que le multiplexe de l'Amphithéâtre), le lancement des travaux étant prévu début 2018. Pendant la fermeture du Palace, le Caméo-Ariel restera ouvert.

Ils ont dit...

- "C'est un projet global nécessaire à la sauvegarde du cinéma au centre-ville, résume Hacène Lekadir, adjoint au maire chargé de la Culture. Nous étions face à deux impératifs : celui de s'adapter à des modes de consommation nouveaux notamment en matière de cinéma avec des usagers demandeurs de plus de confort et de services nouveaux, et celui de trouver un équilibre entre cinéma généraliste, programmation art et essai, animation autour du cinéma. C'est ce à quoi semble parvenir ce projet.

- "Nous devons donner envie aux spectateurs de se déplacer jusque dans les salles, à une époque où il existe d'autres moyens de voir des films, affirme Michel Humbert, actuel responsable du Palace et du Caméo-Ariel. Voilà l'objectif : rendre les lieux désirables et former des tribus. Nous avons négocié avec Kinepolis une indépendance de programmation. Les éléments de la pérennité sont là."

- "Nous avons pris des engagements, qui permettront de renforcer l'offre cinématographique sur Metz en particulier en art et essai, explique Philippe Halhoute, directeur d'exploitation de Kinepolis France. Le cinéma Palace lui sera consacré : il est d'une dimension correspondant à la demande messine dans ce domaine actuellement à l'étroit au Caméo-Ariel. Le Palace ne sera pas seulement rénové pour y voir des films, mais aussi pour y proposer des animations." "Si nous sommes renommés pour la mise en avant d'un cinéma "grand public", complète Eddy Duquenne, président du groupe Kinepolis, nous nous sommes engagés depuis de nombreuses années dans un processus d'élargissement de notre programmation. Le personnel ayant oeuvré au Palace et au Caméo-Ariel seront repris et la direction artistique du lieu sera assurée lors de sa réouverture par Michel Humbert, car l'expérience précieuse de ces acteurs est, pour nous, une des clés de la réussite de ce projet."

Publié par : Ville de Metz

Thèmes