Accueil > Lieux > FRAC Lorraine

FRAC Lorraine

  • À l'agenda
  • Actualités
  • Information
  • Patrimoine

Festival du film subversif
La 1re édition du Festival du film subversif porté par le collectif The Bloggers Cinema Club aura lieu du 9 au 12 juin 2016 à Metz
04.04.2016 - Culture, Quartier Metz Centre / Les iles, Evénements

Parcours d'artistes
« Parcours d’artistes », c’est l’ouverture d’ateliers, de lieux de production qui soutiennent les artistes locaux. Un moment riche d’échanges, de découvertes, et d’acquisition d’oeuvres.
16.03.2015 - Culture, Loisirs, Quartier Metz Centre / Les iles, Quartier Vallières, Evénements, Patrimoine

Collection sans lieu, le Frac Lorraine a trouvé depuis mai 2004 un point d'ancrage au 1 bis rue des Trinitaires, dans le plus ancien édifice civil de la ville, au cœur d'un quartier voué à l'art et à la culture.

A l'Hôtel St-Livier, le Frac accueille tout au long de l'année des expositions temporaires d'œuvres de la collection, accompagnées de visites guidées, de rencontres avec des artistes, des critiques d'art...

Des manifestations pluridisciplinaires, tournées vers les différentes formes d'expression artistique (vidéo, performance, cinéma, musique, danse, littérature...) sont également proposées, ainsi que des ateliers et conférences.

Epoques : XVIIe / XVIe / XVe / XIVe / XIIIe / XIIe

Classement : Classé au titre des Monuments Historiques

Style architectural : architecture médiévale.
Date d'édification : 2nde moitié du XIIe siècle.

Le Fonds Régional d'Art Contemporain (FRAC) de Lorraine est installé dans le plus vieil édifice civil de la ville, l'hôtel Saint-Livier. Cette remarquable résidence médiévale date de la seconde moitié du XIIe siècle. Elle aurait été construite à l'emplacement d'une maison où serait né saint Livier, chef de la milice de Metz capturé par les Huns en 451 et décapité pour ne pas avoir renié sa foi chrétienne. Situé sur la colline Sainte-Croix, l'édifice occupe le point le plus élevé de la ville.

La façade de l'hôtel est dominée par une tour d'angle et possède un mur-écran crénelé qui dissimule sa toiture, comme la plupart des maisons médiévales. En effet, il s'agit à la fois d'une résidence et d'un bâtiment défensif. L'édifice possédait probablement un chemin de ronde et une seconde tour. Il semble illustrer l’influence des banquiers lombards sur l’architecture civile médiévale de la ville à cette époque. Il a subi plusieurs remaniements au cours de son histoire. Aux deuxième et troisième étages figurent encore trois fenêtres romanes provenant de l'édifice originel. Elles ont été placées là lors d'un remaniement opéré sur l'hôtel aux XIIIe et XIVe siècle. Il semble qu'elles soient les plus vieilles fenêtres conservées à Metz. La façade est à nouveau remaniée pendant la Renaissance, puis au XVIIIe siècle et à la fin du XIXe siècle.

Cet édifice patricien majeur de Metz a appartenu à plusieurs grandes familles de la ville. On sait qu'il entre dans la possession de la famille de Gournay au XVIe siècle, puis qu'il passe à celle des Hilière. Sur le portail, bâti en 1620, est gravé un double écusson aux armes de Madeleine de Gournay et de son époux Oger de la Hilière, symbolisant l'union des deux familles. Il disparaît pendant la Révolution Française mais est rétabli lors de la restauration de l'édifice en 1867. C'est également à cette époque qu'est mise en place la plaque de marbre portant l'inscription "Hostel Saint-Livier". Outre ces familles prestigieuses, la résidence a reçu des invités de marque, tels que Charles Quint en 1540.

L'hôtel Saint-Livier est dénommé "grand maison Saint-Livier" pendant le Moyen Âge et la Renaissance puis "hôtel Saint-Blaise" jusqu'en 1867. Manquant d'entretien, il échappe de peu à la destruction au XIXe siècle. De 1898 à 1969, il abrite le conservatoire de musique. Ce dernier déménage ensuite dans le couvent du Bon Pasteur, qui offre une surface plus importante. L'hôtel Saint-Livier est alors acquis par le Conseil Régional, qui le restaure. Il accueille, depuis mai 2004, le FRAC Lorraine.

Cette institution culturelle, dédiée à l'art contemporain, est née en 1983. Jusqu'en 2004, il ne possédait pas de lieu d'exposition propre et se déplaçait à travers la région. Au sommet de la tour, la façade comporte l'inscription "49°Nord 6°Est", qui correspond aux coordonnées de l'édifice. Les noms des artistes dont les œuvres composent le fonds d'art contemporain sont également écrits sur la façade. Il s'agit d'une inscription à la chaux vouée à disparaître. La cour est devenue une œuvre d'art de Susanna Fritscher. Il s'agit d'une installation recouverte de silicone transparent qui donne au sol un effet de brillance et qui modifie la perception de nos pas. L’espace intérieur est complètement amovible et adaptable aux différentes expositions. Le jardin de l'hôtel Saint-Livier participe au projet culturel du FRAC Lorraine et en constitue, au même titre que les autres espaces, un lieu d'exposition. Outre la présentation des œuvres permanentes, le FRAC reçoit régulièrement des artistes en résidence. Il propose des manifestations pluridisciplinaires, tournées vers les différentes formes d'expression artistique (vidéo, performance, cinéma, musique, danse, littérature), ainsi que des ateliers et des conférences. Il contribue au rayonnement et à la richesse de la création artistique contemporaine à Metz et en Lorraine.

Horaires

Horaires d’ouverture des espaces d’exposition:
Du mardi au vendredi de 14h à 19h
et samedi – dimanche de 11h à 19h
Ouvert pendant les vacances et jours fériés
Accès libre

Horaires d’ouverture du centre de documentation:
Du lundi au vendredi sur rendez-vous
Accès libre

Horaires d’ouverture de l’administration:
Du lundi au vendredi de 9h à 13h et 14h à 17h

Type de lieu

Lieu d'exposition
Lieu culturel
Lieu de spectacle
Monument historique
Musée
Visiter Metz

Coordonnées

1 bis, rue des Trinitaires 57000 Metz

Liens

Position

Metz - Ancienne Ville | Y Aller !