Le langage des signes mis en lumière

18 septembre 2018

Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel a lancé la semaine internationale des langues des signes, lundi 17 septembre, devant les enfants et le personnel de l'Institut national des jeunes sourds.

Avant la Journée mondiale des sourds, le 23 septembre, l'Institut national des jeunes sourds de Metz propose du 17 au 21 septembre différentes animations regroupées au cours d'une semaine consacrée aux langues des signes. Cette manifestation a été lancée lundi 17 septembre par Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, déléguée aux personnes handicapées, en présence notamment de plusieurs parlementaires mosellans, du préfet de la Moselle, de la rectrice d'Académie et du directeur de l'Agence régionale de la santé. 

185 enfants sont accueillis au sein de l'établissemen messin, encadrés par des enseigants et des éducateurs oeuvrant à favoriser l'intégration de ces jeunes dans les activités de la vie de tous les jours.

Dominique Gros, maire de Metz, a notamment pu souligner tout ce que la collectivité entreprend, localement, pour mieux prendre en compte les handicaps et améliorer la vie des personnes handicapées.

S'agissant des sourds et des malentendants (10 % de la population française), la Ville de Metz a lancé en 2013 le dispositif Acceo, qui permet aux habitants concernés d'être informés gratuitement par téléphone grâce à la transcription instantanée de la parole et la visio-interprétation en langue des signes. Le maire a également évoqué ce qui est entrepris pour que les crèches et les écoles soient des lieux d'inclusion. A Metz, plus d'une centaine d'enfants sont répartis dans 18 classes Ulis (Unités localisées pour l'inclusion scolaire).

En savoir plus : le site de l'Institut national des jeunes sourds de Metz

 

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse