Nouveau mapping Constellations de Metz

19 mars 2019

Pour la troisième édition du festival Constellations de Metz, la cathédrale de Metz se transformera avec MORPHOSIS, une toute nouvelle création de l'artiste Vincent Masson et du collectif SIN pour la création sonore.

 

 

 

LES INSPIRATIONS 

"Notre époque contemporaine est marquée par le rythme effréné du changement, soumettant l’espace architectural et nos corps à des jeux de mutations continuels.
Cette impermanence et ce changement d’état constant se retrouvent dans les questionnements actuels de l’art numérique.
Ceux-ci interrogent notre rapport aux nouvelles technologies et les transformations constantes qui façonnent notre environnement et notre quotidien.
Ces nouvelles zones d’interfaces abolissent les frontières, intérieures et extérieures, et diluent le temps.

Temporalités flexibles. Espaces modulables.

L’approche du projet a été guidée par de nombreux évènements de la ville de Metz et de sa cathédrale: de la légende du Graoully à la construction du Centre Pompidou-Metz, en passant par le début de la lignée carolingienne. Mais c’est la particularité changeante de l’édifice, de part sa gigantesque surface vitrée, qui sera la clef de voûte de l’expérience visuelle.

Le but du projet sera de présenter la cathédrale comme un organisme contemporain en constante transition, en confrontant les strates historiques qui ont façonné le visage de la ville et de sa cathédrale au rythme de leurs relectures contemporaines.

La cathédrale Saint Etienne a ce caractère singulier d’être l’édifice religieux médiéval le plus vitré du monde.
Si on surnomme habituellement les cathédrales "livres de pierres", celle de Metz apparait comme un "livre de verre".
Elle suit un mouvement de transition perpétuelle suite au passage de la lumière dans ses vitraux telle une véritable vibration chromatique.
C’est un édifice mouvant, et chaque instant y est différent.
Cette spécificité de changement trouve écho dans l’histoire de la ville de Metz qui, de par sa position géographique (ville frontière), a été soumise à de nombreux changements de "souveraineté" au fil du temps. De cité gauloise, elle devient ville du Saint Empire romain germanique, puis française au XVIe siècle. Elle redevient allemande sous l’annexion au XIXe siècle pour enfin redevenir française.
Cette double culture et son emplacement géographique ont ainsi donné à la ville une histoire et une architecture extrêmement riche.
Sa "morphologie" actuelle est résultante de ces nombreux changements."

 

LE PROJET

"La morphose (ou morphing) est le procédé visuel qui permet le passage d’une image à une autre en la modulant. Il est lié à la transformation, ou formation, d’un organisme.

Le projet abordera le lien qui unit la lumière, la surface des vitraux et la cathédrale, dans un jeu de métamorphoses infinies.

Le vitrail est une membrane vivante au cœur d’une histoire entre la lumière, le mouvement et le temps. […] Le passage de la lumière à travers ce plan translucide et illustré permet le changement continuel de l’aspect du bâtiment.

Morphosis montrera le caractère polymorphe du bâtiment, modulé par sa propre narration historique. Tout comme la lumière physique est transformée par le vitrail, l’expérience reformulera certains événements historiques au contact du bâtiment en leur procurant de nouvelles formes et temporalités.

La lumière sera ici une matière culturelle, composée des évolutions historiques de la ville de Metz. La cathédrale, cette Lanterne du Bon Dieu, deviendra une surface plurielle d’histoire(s), se métamorphosant à la rencontre de celles-ci.
Afin de mettre en avant ce rapport avec la lumière, qui sculpte continuellement l’aspect du bâtiment, l’ensemble de l’expérience suivra l’évolution chromatique de celle-ci au cours de la journée."

 

LA MUSIQUE

L’ambiance musicale de Morphosis oscillera entre musique minimaliste et musique électronique.
​L’intérêt est de trouver, tout comme dans l’image, cette espace de résonance entre deux univers : une confrontation entre deux temporalités par une relecture actuelle. Ces vibrations sonores dilueront les repères entre genres et créeront des nouvelles zones d’interactions.

Le Collectif Sin s’occupera de la création sonore du spectacle. Ils ont notamment joué à la Philarmonie de Paris (festival Days Off), à la Villette Sonique, dans l’église Sainte-Merry...
Leurs différents membres sont issus d’univers musicaux différents (classique, électro,...) et seront à même de mener ce projet et d’arriver à cette combinaison musicale, ce mélange entre différents univers, recherchée dans cette création.

 

BIOGRAPHIE

Vincent Masson est né en 1987.
Après avoir exercé comme graphiste chez Prologue Films à Los Angeles, il travaille depuis 6 ans dans le milieu du videomapping.
Il trouve ses sources d’inspirations dans la culture nippone, l’univers de David Cronenberg, le cinéma d’animation, le jeu vidéo, la science-fiction et les théories posthumaines...
Son travail a notamment été présenté à la 10ème Biennale Internationale d’Art Numériques d’Enghien-les-Bains, au Siggraph Asia à Bangkok, au Athens Digital Art Festival, sur la façade du Musée d’Art Contemporain de Zagreb, ainsi qu’ à la SESI galerie de Sao paulo pour le File Festival.

Site de Vincent Masson

 

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse