Christian Bailly, nouveau gouverneur militaire de Metz

2 septembre 2019

À l’occasion de sa prise de fonction, le général de corps d’armée Christian Bailly, gouverneur militaire de Metz, officier général de la zone de défense et de sécurité Est, commandant de la Zone Terre Nord-Est et commandant des forces françaises et l’élément civil stationnés en Allemagne, a déposé une gerbe au monument aux morts de la ville de Metz le 2 septembre.

 

Biographie du général de corps d'armée Christian Bailly

Le général de corps d’armée Christian Bailly est saint-cyrien, de la promotion Monsabert (1982-1985), il choisit de servir dans l’arme du génie à la fin de sa scolarité à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr.

Ingénieur diplômé de l’Ecole nationale des ponts-et-chaussées (Paris) en 1996, il rejoint ensuite le Cours supérieur d’état-major puis le Collège interarmées de défense (Ecole de guerre) de 1996 à 1998.

Sa carrière compte :

  • 12 années de corps de troupe :

- Lieutenant à la 1ère compagnie de combat mécanisée du 4e régiment du génie à La Valbonne (près de Lyon) de 1986 à 1989, compagnie qu’il commandera de 1989 à 1991 ;

- Officier programme à l’établissement du service du génie de Lyon de 1992 à 1994, après un an de formation d’ingénieur à l’Ecole supérieure du génie militaire de Versailles (1991-1992) ;

- Chef du bureau « opérations-instruction » du 25ème régiment du génie de l’air (RGA), stationné à Istres en Provence, de 2000 à 2002 ;

- Chef de corps du 25e RGA de 2005 à 2007.

  • 17 années d’état-major dont 12 en administration centrale :

- à l’état-major de l’armée de Terre (EMAT) de 1998 à 2000, puis de 2002 à 2005 au sein du bureau stationnement-infrastructure (BSI) ; il y pilote des projets majeurs d’infrastructure liés à la professionnalisation de l’armée de Terre, au déploiement des chars Leclerc et à la montée en puissance du Corps européen et de l’EUROFOR ainsi que l’optimisation de la fonction infrastructure (service du génie) de l’armée de Terre jusqu’à son regroupement avec les trois services d’infrastructure de la Défense qui s’est concrétisé en 2005 ;

- à la région Terre Sud-Est (Lyon) comme chef du BSI de 2007 à 2010, il s’est vu confier la préparation et la mise en oeuvre des mesures de réorganisation du ministère de la défense sur le quart sud-est de France, avec notamment les transferts de l’Ecole de l’infanterie, du 503e régiment du train, du 1er régiment médical et du 7e bataillon de chasseurs alpins ;

- à l’EMAT à nouveau à partir de 2010, d’abord comme adjoint puis comme chef du BSI ; il conduit alors les études nécessaires à l’adaptation du plan de stationnement de l’armée de Terre (dissolutions et transferts de régiments consécutifs aux réformes de 2008) ;

- le 1er juillet 2015, il est nommé général et prend, le 1er août 2015, les fonctions d’officier général synthèse (OGS) et adjoint au sous-chef performance-synthèse de l’EMAT ; en charge de la coordination de divers dossiers transverses concernant notamment la gouvernance, les effectifs, la programmation, la prévention-maîtrise des risques… ; il exerce les fonctions d’officier général transformation (OGT) pour l’armée de Terre ;

- il prend les fonctions de commandant Terre pour le territoire national le 1er août 2017 et est promu général de division le 1er avril 2018 ; agissant dans le cadre de la défense du territoire national et de la protection de la population, en appui de l’action interministérielle, il conseille le chef d’état-major de l’armée de Terre en matière de choix capacitaires, de préparation opérationnelle, de résilience et d’emploi des forces terrestres sur le territoire national ; il est en charge de la réserve opérationnelle de l’armée de Terre.

 

Le 31 août 2019, il est nommé gouverneur militaire de Metz, officier général de zone de défense et de sécurité Est, commandant de zone Terre Nord-Est et commandant des forces françaises et de l’élément civil stationnés en Allemagne ; il est, pour prendre rang à la même date, élevé au rang et appellation de général de corps d’armée.

Officier de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre national du mérite, le général de corps d’armée Christian Bailly est marié et père de quatre enfants.

 

Suivez l’actualité des Armées Zone Nord-Est sur leur page facebook !
 

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse