Éco-pâturage : les vaches et moutons jardiniers

29 avril 2022

Mercredi 27 avril, les moutons jardiniers de la société Tonte à 4 pattes, chargés de l'éco-pâturage dans les espaces verts messins, ont été mis au près à Magny. Les vaches jardinières arriveront samedi matin.  

Un troupeau d’une dizaine de brebis a été mis au pré mercredi 27 avril à Magny, dans une parcelle rue des violettes, dans le cadre du développement de l’éco-pâturage, en présence de François Grosdidier, Maire et Président de l'Eurométropole de Metz, ainsi que d'Isabelle Viallat, Conseillère municipale déléguée à la biodiversité et au bien-être animal et Conseillère métropolitaine.

Les brebis resteront à cet endroit une quinzaine de jours, avant de rejoindre les Jardins Jean-Marie Pelt, où le troupeau sera renforcé par une trentaine de brebis supplémentaires accompagnées de deux ânes. Par la suite, les moutons iront pâturer dans d'autres parcelles, à Devant-les-Ponts notamment.

Ces moutons jardiniers sont des brebis Noires du Velay (brebis noires) et/ou des brebis croisées Suffolk (brebis blanches). Leurs gardiens et protecteurs sont des ânes de Provence.

Samedi 30 avril, ce sera au tour des vaches de la société Les Highlands du Warndt d'entrer en scène, en investissant une parcelle de Magny rue sur le Gué. Elles iront aussi pâturer au Plan d'eau.

 

Des bienfaits de l'écopastoralisme

 

La préservation de la biodiversité est un élément essentiel du développement de notre ville. Se passer des produits phytosanitaires et permettre le retour de la nature en milieu urbain sont autant de défis à relever. C'est tout naturellement que la gestion différenciée des espaces verts a été adoptée par le pôle Parcs, jardins et espaces naturels de la Ville de Metz dès 2011 et que les animaux viennent épauler les jardiniers depuis 2018. 

L'éco-pâturage est un mode d'entretien écologique des espaces naturels par le pâturage d'animaux herbivores. Cette gestion favorise la biodiversité tout en respectant le bien-être des animaux et l'environnement.  

La Ville de Metz et ses partenaires, Tonte à 4 pattes pour les moutons, Les Highlands du Warndt pour les vaches, proposent ainsi une solution écologique à l'entretien des espaces verts au moyen de l'éco-pâturage ovin et bovin. Faire appel à des moutons et des vaches permet d'entretenir les pelouses de manière douce, en comparaison avec un fauchage mécanique. Les avantages sont nombreux : pas de déchets, pas d'utilisation d'engins motorisés, amendement naturel des terrains, enrichissement de la biodiversité avec une meilleure préservation des insectes et petits mammifères ainsi qu'une possibilité accrue de grainer pour les plantes herbacées.  

L'éco-pâturage possède égale­ment une dimension sociale et pédagogique, les endroits où il est mis en œuvre sont des lieux d'échanges et d'apprentissages.

 

 

Merci de ne pas nourrir les animaux !

Les moutons et les ânes qui les accompagnent, ainsi que les vaches, sont des animaux herbivores. L'herbe constitue la base de leur alimentation et ils en tirent tous les nutriments dont ils ont besoin. Même si votre geste part d'une bonne intention, les consequences peuvent être néfastes pour eux en nuisant gravement à leur santé. Alors attention, pour le bien-être des animaux, il est formellement interdit de leur donner à manger.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse