Crise énergétique : nouvelles mesures de la Ville de Metz

27 septembre 2022

Mardi 27 septembre, François Grosdidier, Maire de Metz, a présenté les nouvelles mesures prises par la Ville de Metz en réponse à la crise énergétique.

En raison de l’augmentation significative des prix de l’énergie, et après concertation avec les Maires de la métropole, François Grosdidier, Maire de Metz et Président de l’Eurométropole, a annoncé ce matin à la presse les nouvelles mesures énergétiques qui seront appliquées au 1er octobre 2022 à Metz, aux côtés d'élus municipaux, Khalifé Khalifé, Béatrice Agamennone, Éric Lucas, Julien Husson, Rachel Burgy et Ferit Burhan.

Le surcoût prévisionnel pour la Ville de Metz en 2023 est estimé à 7 millions d'euros. Rien que pour l'électricité, les prévisions anticipent un doublement des coûts. Heureusement, depuis 2020, des efforts ont été faits pour rénover le patrimoine, avec 7,3 millions d'euros injectés en deux ans.

Néanmoins, la Ville de Metz n'est pas suffisamment préparée financièrement pour faire face à ces dépenses supplémentaires. Des mesures sont donc prises en conséquence, appliquées progressivement à compter du 1er octobre :

  • Extinction de l'éclairage public à minuit en semaine et à 1h du matin les vendredi et samedi, sauf dans l'hypercentre et au sein des secteurs urbains où l'activité en soirée et la nuit génère une surveillance soutenue.
  • Baisse de 1 degré de la température des piscines et des bâtiments municipaux.
  • Eclairage des monuments publics jusqu'à minuit en semaine et à 1h du matin les vendredi et samedi.
  • Allumage des illuminations de Noël jusqu'à minuit en semaine et 1h du matin les vendredi et samedi.
  • Sensibilisation des utilisateurs de salles municipales, partenaires et associations. A la suite de la signature de la convention relative aux enjeux énergétiques, ils devront faire preuve de responsabilité et être vigilants quant à la consommation d'énergie. En cas de non-respect de la convention, une réduction des subventions pourra être envisagée.

 

Projets en matière de transition énergétique

 

Parallèlement à ces mesures de court terme, des projets à plus long terme sont en cours :

  • Poursuite de l'extension du raccordement au réseau de chauffage urbain.
  • Projet d'acquisition d'un 3e four pour l'incinérateur d'HAGANIS. Objectif : brûler les déchets pour en enfouir moins dans le sol et alimenter le réseau de chauffage urbain d'UEM, en augmentant sa production d'électricité.
  • Pose de panneaux photovoltaïques sur des bâtiments municipaux.

Transport

  • Remplacement de véhicules municipaux à moteur thermique par des véhicules électriques.
  • Augmentation de la part des déplacements en modes de transport doux et collectifs.
  • Sensibilisation à l'écoconduite des véhicules.

Informatique

  • Mise en veille rapide des ordinateurs.
  • Mise en veille prolongée et/ou arrêt forcé des ordinateurs en cas d'absence d'activité.

Eclairage

  • Extinction et/ou réduction de l'éclairage superflu dans les bureaux, sur les bâtiments publics et dans les zones d'activité économique.
  • Généralisation de l'éclairage led dans les bureaux et bâtiments municipaux.

Bâtiments

  • Installation du double vitrage là où cela est autorisé.
  • Meilleure isolation de certains bâtiments, par exemple l'Opéra-Théâtre.
  • Installation de portes vitrées automatiques à l'entrée de l'Opéra-Théâtre.
  • suivi des consommations et fuites d'eau.

Electricité

  • Incitation à privilégier les escaliers aux ascenseurs.
  • Remplacement des sèche-mains électriques aux toilettes par d'autres moyens moins énergivores.
  • Réduction du nombre d'appareils électro-ménagers branchés.
  • Extinction des écrans d'accueil quand cela est possible.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse