Fermer le menu


Les défibrillateurs

La Ville de Metz a installé 85 défibrillateurs sur la commune en coopération avec les pharmaciens messins. En 2010, la première étape de cette politique a permis d'installer des défibrillateurs dans les bâtiments municipaux, puis cela a été étendu à l’ensemble de la ville.
La défibrillation précoce associée à la réanimation cardio-pulmonaire augmente fortement les chances de survie d'une personne en arrêt cardio-respiratoire qui présente une fibrillation ventriculaire, principale cause de mort subite chez l'adulte.

Voir sur une carte

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

1/ S'assurer de la sécurité des lieux. Que la victime se trouve sur une route ou en intérieur, protégez les alentours.

2/ Evaluer l'état de conscience de la victime et vérifier si elle respire. Posez des questions simples en parlant fort "vous m'entendez ?", "tout va bien ?". Prenez la main de la victime et demandez-lui de la serrer.

  • La victime répond : rassurez-la sans la bouger et alertez les secours le plus rapidement possible en composant le 18 ou le 15 (Pompiers ou Samu).
  • La victime ne répond pas: procédez à la libération des voies respiratoires pour éviter qu'elle ne s'étouffe. Tournez délicatement la victime sur le dos et ouvrez sa bouche : basculez doucement sa tête vers l'arrière (une main sur le front, l'autre qui relève son menton à deux doigts). Si sa bouche est obstruée, la vider immédiatement.

3/ Vérifier que la victime respire en observant les mouvements de sa poitrine et en se rapprochant de sa bouche pour percevoir son souffle.

  • La victime respire normalement: placez-la en position latérale de sécurité, alertez les secours en composant le 18 ou le 15 (Pompiers ou Samu) et surveillez-la en attendant l'arrivée des secours.
  • La victime ne respire pas: procédez à la réanimation cardio-pulmonaire afin de rétablir sa respiration.
    • Réunissez vos deux mains, les bras tendus, et compressez le thorax de la victime en 30 compressions à une fréquence de 100 par minute, soit environ 2 compressions par seconde.
    • Pratiquez ensuite 2 insufflations (bouche à bouche) : basculez de nouveau la tête de la victime vers l'arrière et soulevez son menton. Placez une main sur son front et pincez ses narines entre le pouce et l'index. De l'autre main, maintenez son menton de telle sorte que sa bouche s'ouvre. Insufflez lentement et régulièrement de l'air dans la bouche de la victime tout en vérifiant que sa poitrine se soulève. Chaque insufflation dure environ 1 seconde.
    • Alternez 30 compressions thoraciques et 2 insufflations

Dans le même temps, assurez une défibrillation cardiaque externe (sauf sur nourrisson de moins d'un an)

Utilisation du DAE (Défibrillateur cardiaque externe)

Si une autre personne vous accompagne, installez le DAE pendant qu'elle poursuit la réanimation cardio-pulmonaire sur la victime. Allumez le DAE et suivez les instructions de l'appareil dans l'attente des secours.

Si la personne ne respire pas, recommencez immédiatement les étapes précédentes à partir de l'étape 3.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse