Place d'Armes - J. F. Blondel

Voir la webcam

Patrimoine

Epoques : XVIIIe

Classement : Classé au titre des Monuments Historiques

Style architectural : Classique

La place d’Armes est une vaste place rectangulaire de 125 mètres de long et de 50 mètres de large entièrement pavée. Elle est aménagée dans les années 1750-1760 selon la volonté de Louis XV. Avant sa création, plusieurs édifices dont le cloître de la cathédrale occupaient l’espace. Il n’existait alors qu’une petite place située face au portail d’entrée de la cathédrale. Les bâtiments existants sont démolis vers 1765.

Conformément à la volonté du roi, les édifices entourant la place symbolisent les différents pouvoirs : afin de compléter la cathédrale qui symbolise le pouvoir religieux, Blondel érige l’Hôtel de Ville représentant le pouvoir municipal, le corps de garde (actuel Office de tourisme), qui permet l'exercice du pouvoir militaire et le Parlement pour le pouvoir judiciaire.

Elle s’appelle à l’origine Place du Grand Moutier, ce terme désignant un monastère ou une église et faisant donc probablement référence à la cathédrale. Elle est nommée place d’Armes au début du XVIIIe siècle. De nombreux toponymes sont modifiés pendant la Révolution française et elle devient Place de la Loi. Ce nom est encore gravé dans la façade de l’hôtel de Ville. Nommée place Napoléon pendant l’Empire, puis place de l’Hôtel de Ville, elle redevient place d’Armes en 1870 et conserve alors ce nom.

Ses pavés bicolores, dans un très bon état de conservation malgré la circulation automobile et piétonne, sont disposés en croix de Saint-André (en forme de X). Sur cette place, du côté du Parlement, s’élèvent deux trophées militaires exécutés en 1767 par Pierre-François Le Roy. La statue du Maréchal Fabert était à l’origine placée entre ces deux trophées. Cette œuvre du sculpteur Etex, inauguré le 30 novembre 1842, leur fait désormais face avec grandeur et solennité.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse