Fermer le menu


Lutte contre la pollution visuelle

Photo d'un agent de la Ville détagagant un murC'est plus de 4 000 m² de graffitis qui sont enlevés chaque année sur les façades publiques ou privées de la ville.
Aujourd'hui, le graffiti est un délit et les auteurs de tags sont condamnables. Les peines de condamnation sont effectuées sous la forme de Travaux d'Intérêt Général (TIG).
Afin de lutter contre les dégradations effectuées sur le domaine privé par des tags, la Ville de Metz propose l'enlèvement gratuit à tous les propriétaires ou syndics de copropriété qui en feront la demande.
L'enlèvement des affiches, marquages muraux et autocollants consiste à :

  • retirer les affiches par nettoyeur haute pression eau froide ;
  • retirer les autocollants par solvant et grattage à la spatule ;
  • retirer les graffitis par hydrogommage au granulat (abrasion superficielle du support) et/ou par solvant chimique, en respectant le principe d'estompage ou de continuité des lignes de force du bâtiment (réalisation de rectangle de traitement respectant les bordures et moulures des bâtiments).

L'enlèvement des graffitis et autocollants est organisé selon les tournées de points sensibles et les demandes d'intervention (constats de l'encadrement, demandes d'autres services et d'usagers).

En savoir plus

Formulaire de demande d'enlèvement gratuit de graffitis

Des opérations de prévention

URM, gestionnaire de réseau de distribution d’électricité, et la Ville de Metz, souhaitent valoriser les postes de transformation électriques situés dans le territoire messin. Cette démarche répond à un double objectif esthétique et préventif. Il s’agit d’une part d’inscrire de manière harmonieuse les postes de transformation dans le paysage des quartiers messins, et d’autre part de prévenir les dégradations causées par la multiplication des tags sauvages sur ces équipements.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse