Rénovation urbaine : signature du protocole de préfiguration

13 mars 2017

Le protocole de préfiguration du Nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU)  a été signé lundi 13 mars à Metz Métropole en présence, entre autres, du préfet de la Moselle, du maire de Metz et du président de Metz Métropole. Ce protocole a pour objectif d'engager les grandes études liées au renouvellement urbain des quartiers prioritaires.

Depuis 2015, le Contrat de Ville de Metz Métropole est l'outil de mise en œuvre de la Politique de la Ville et constitue le cadre contractuel permettant aux énergies du territoire de se mobiliser de manière cohérente en faveur des territoires classés prioritaires.

Dans le cadre du pilier "cadre de vie et renouvellement urbain", le NPNRU doit permettre de mieux arrimer ces quartiers prioritaires à la dynamique territoriale de l'agglomération et de la ville.

Parmi les 6 quartiers classés prioritaires sur Metz Métropole, 4 quartiers présentant des dysfonctionnements urbains ont ainsi été identifiés :

  • au niveau national, directement par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) pour Borny et Bellecroix, à Metz,
  • au niveau local par le Préfet : Saint-Eloy – Boileau – Pré Génie, quartier intercommunal sur Woippy et Metz et La Patrotte – Metz Nord à Metz,

Compte-tenu de leurs histoires, de leurs caractéristiques socio-économiques, de leur éligibilité ou non au précédent Programme national de rénovation urbaine, ces 4 quartiers ont des enjeux urbains différents. C'est pourquoi une réflexion est menée dans le cadre d'un protocole de préfiguration de la future convention de Renouvellement urbain afin de dessiner au mieux les quartiers de demain en prenant en compte leurs spécificités.

Le programme s'articule prioritairement autour des questions de l'habitat, de l'aménagement urbain et du développement économique.

Ce programme est porté par les collectivités, avec d'autres partenaires mobilisés également (bailleurs sociaux, Metz Métropole Développement), et est soutenu par l'ANRU et la Caisse des dépôts.

Au total, près de 600 000 € sont mobilisés au titre du programme de travail.

2 projets, situés sur le quartier de Borny, sont inscrits dans ce protocole :

  • La requalification du secteur Languedoc : les aménagements des espaces publics seront réalisés par la Ville de Metz. Une opération de requalification de 160 logements et la démolition de 136 logements sont portées par LogiEst.
  • Le projet de réhabilitation de la Tour Mireille. Cette opération est portée par Metz Habitat Territoire.

Au total, plus de 15 millions d'euros sont mobilisés sur ces 2 opérations : 1,5 million d'euros pour la Ville de Metz, 9,2 millions d'euros pour LogiEst et 4,6 millions d'euros pour MHT.

Ils seront aidés par Metz Métropole dans le cadre de sa politique d'intervention en matière de logement et par l'ANRU pour près de 4 millions d'euros.

Le protocole de préfiguration est signé par le Préfet, l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, l'Agence Nationale pour l'Habitat,  Metz Métropole, les Villes de Metz et de Woippy, la Caisse des Dépôts, Metz Habitat Territoire, LogiEst, Metz Métropole Développement, ICF Nord Est, Est Habitat Construction, BATIGERE SAREL, ADOMA.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse