"L'état d'esprit a changé"

22 mars 2018

2008-2018, 10 ans ensemble ! Quatrième rendez-vous public mardi 20 mars à TCRM-Blida autour de l'emploi et du développement économique. Des débats constructifs entre les élus et les participants.

"Je constate que l'état d'esprit a changé. Nous avons cessé d'attendre, pour résoudre nos difficultés, des solutions venues d'ailleurs. Metz a longtemps réclamé des compensations à ses malheurs économiques, administratrifs ou historiques. Aujourd'hui, nous nous prenons en main, tous ensemble, pour donner envie d'entreprendre et de s'installer à Metz. C'est ça, l'attractivité : se donner les moyens de réussir et de créer l'emploi. C'est sans doute le changement le plus marquant des dix dernières années, et nous en avons ici, à TCRM-Blida, un très bel exemple." C'est en ces termes que Dominique Gros, maire de Metz, a lancé mardi 20 mars la quatrième soirée anniversaire des 10 ans de son élection.

Après la citoyenneté, la jeunesse et le sport, il était question d'emploi, donc de développement économique, mais aussi bien entendu de solidarité. Comme l'a rappelé Isabelle Kaucic, première adjointe au maire, "il n'y a pas de développement économique durable sans développement social. Pour que le progrès profite à l'ensemble de la population, la collectivité est là pour gommer les écarts. D'où la mise en place de dispositifs par exemple destinés aux jeunes, dans les quartiers." "La question de l'emploi n'est pas directement une compétence municipale, ajoute Patricia Sallusti, adjointe au commerce, à l'artisanat, à l'insertion professionnelle et à l'accès à l'emploi. Nous apportons des services spécifiques pour nos concitoyens, en accompagnant particulièrement les demandeurs d'emploi." Des actions et des dispositifs que l'on peut retrouver ici.

Au cours de cette soirée riche d'échanges constructifs entre les élus et le public, ont aussi été abordés le développement du Technopôle, la prochaine inauguration du centre Metz-Congrès - Robert-Schuman et l'avenir de TCRM-Blida, avec Thierry Jean, ou encore l'émergence de nombreuses pépites messines dans le domaine du numérique, dans lequel "Metz est à la fois un facilitateur et un acteur", comme l'a démontré Bernard Heulluy, conseiller délégué au numérique.

De nombreux témoignages venus de la salle ont enrichi la discussion, sur de multiples sujets comme l'économie solidaire, la recherche d'emploi, l'enseignement supérieur, l'artisanat, les facilités de transport, les métiers de la santé... Ce reportage réalisé à la suite des débats vous en propose quelques uns...

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse