COVID-19 : les mesures prises par le maire

7 avril 2020

Dominique Gros, maire de Metz, a évoqué ce matin, lors d'une conférence de presse organisée en visioconférence, les mesures prises au cœur de la crise sanitaire, ainsi que les perspectives de l'après-crise dans différents domaines : santé, développement économique, commerce, finances, accompagnement des acteurs sociaux, culturels, sportifs et associatifs.

Point sur la situation sanitaire locale et au sein des hôpitaux du territoire  

Solidarité nationale et internationale

Dispositif de crise de la Ville de Metz et remerciements aux agents municipaux

Actions du CCAS en faveur des personnes isolées et fragiles

Mesures de soutien aux acteurs économiques de proximité

Mesures immédiates de soutien prises par la Ville de Metz aux acteurs économiques de proximité 

Mesures de soutien au commerce avec la Fédération des commerçants

Mesure pour augmenter la fréquentation des espaces commerçants du centre-ville

Réflexion sur l’accompagnement des acteurs culturels et associatifs

Conséquences de la crise sanitaire et économique sur les finances de la Ville de Metz

 

Point sur la situation sanitaire locale et au sein des hôpitaux du territoire

La semaine dernière, alors que le Centre Hospitalier Régional (CHR) de Metz-Thionville était confronté à un afflux de patients sans précédent, notamment pour les lits de réanimation, et tandis que toutes les structures hospitalières publiques et privées du territoire avaient installé tous les lits de réanimation possibles et étaient néanmoins saturées, c’est en tant que Président du Conseil de Surveillance du CHR de Metz-Thionville que le maire de Metz a fait appel à la solidarité nationale des villes pour connaître les possibilités d'accueil de patients en réanimation. Objectif : soulager les soignants locaux et les hôpitaux du territoire nord mosellan qui risquaient d'être submergés par la vague du virus.

Grâce à la coordination exemplaire, à l’ingéniosité et au déploiement de tous les moyens du CHR et des partenaires privés, la capacité d’accueil dans les hôpitaux messins a été préservée de justesse pour surmonter la vague.


Au dernier recensement ce week-end, le CHR disposait d’une vingtaine de lits d’avance aussi bien pour les patients nécessitant une hospitalisation que pour ceux devant être mis en réanimation.


Grâce aux nombreuses évacuations, la situation dans les services de réanimation est de nouveau sous contrôle. Néanmoins, une vigilance particulière est apportée sur la tension en matière de stocks de médicaments.

 

Solidarité nationale et internationale

La solidarité nationale et internationale s’est exprimée à travers le transfert de malades dans d’autres hôpitaux français ou de pays voisins.

Il convient de remercier les villes françaises qui nous ont tendu la main, ainsi que nos amis allemands, luxembourgeois, autrichiens. Il convient de saluer également les villes jumelées à Metz, en l’espèce Trèves et Nankin, qui ont été solidaires dans cette épreuve (accueil de patients à Trèves, livraison de matériel médical par Nankin : 30 000 masques, combinaisons, 1 000 kits de test).

La Ville de Metz n’oubliera pas ces aides et ce soutien et saura rendre la pareille le moment venu. 


Le maire de Metz remercie à nouveau le personnel soignant pour l’accomplissement héroïque de son travail de tous les instants. Le maire souhaite offrir aux infirmiers et aide-soignants, pour une année, un pass culturel pour l'Arsenal ou le Centre Pompidou-Metz.

Dominique Gros remercie également les Messines et les Messins pour leur respect des règles, leur respect d’autrui et des professionnels qui sont au travail. Il remercie le Président de la République de son attention portée à notre situation, qu’il a notamment exprimée lors de son entretien avec la Directrice du CHR.

 

Dispositif de crise de la Ville de Metz et remerciements aux agents municipaux

Chaque jour durant la crise sanitaire, pour faire face à la situation et garantir la continuité du service public :

  • Environ 300 agents sont mobilisés sur le terrain pour assurer la garde des enfants du personnel soignant, la propreté de la ville, la sécurité et l’application des consignes sanitaires, l’accueil et le suivi des plus fragiles par le CCAS, l’entretien de la voirie et des espaces verts, les missions d’état civil, l’entretien et le nettoyage des locaux fréquentés par le public et les agents, la réception des appels des Messins, la diffusion de l’information interne et externe, les services informatiques et le soutien technique, etc.
  • Environ 360 agents poursuivent leurs missions en télétravail pour permettre entre autres le bon fonctionnement des ressources humaines, des finances et de la comptabilité, de l’urbanisme et de l’informatique, etc.
  • Environ 1 000 agents sont mobilisables sur le terrain et disponibles à la moindre nécessité.

Pour leur mobilisation sans faille, le maire de Metz tient à renouveler sa gratitude, sa reconnaissance et ses remerciements à leur égard. 

Il a décidé qu’une prime de 350 € brut mensuelle, renouvelée mois par mois, sera accordée aux agents de terrain qui poursuivent leurs missions sur le terrain durant le confinement. Il se fait le porte-parole des Messines et des Messins qui félicitent quotidiennement leur engagement et le lui font savoir. 
Grâce à eux, la Ville de Metz continue de fonctionner et d’assurer les services indispensables à la population.

 

Actions du CCAS en faveur des personnes isolées et fragiles

Une écoute téléphonique renforcée :

  • Maintien des suivis sociaux par téléphone et/ou avec un accueil physique
  • Appels de convivialité afin de maintenir le lien avec les personnes isolées ou fragiles.

Une aide pour les courses alimentaires :

  • Mise en relation avec un voisin ou un bénévole pour faire ses courses via le réseau social Ensembl'
  • Commande de marchandises chez un producteur local.

Un service de portage de repas à domicile :

  • Service de livraison de produits alimentaires pour les personnes seules non autonomes et les résidents des foyers-logements.

Secours aux plus démunis :

  • Recensement des personnes vivant dans la rue transmis à l’Etat pour des propositions de mise à l’abri
  • WC publics ouverts et accessibles rue d'Estrée
  • Distribution de colis alimentaires, avec la Banque Alimentaire, le Secours Catholique, la Fondation Abbé Pierre, ainsi que l'AIEM
  • « Kits hygiène » distribués par le CCAS

La Ville de Metz et son CCAS demeurent à la disposition de leurs partenaires pour les soutenir dans les aspects logistiques, financiers et humains.

 

Mesures de soutien aux acteurs économiques de proximité

La crise sanitaire actuelle engendre des conséquences économiques que nombre de concitoyens risquent de subir de plein fouet.

Des mesures immédiates et à plus long terme doivent être prises afin d’accompagner les acteurs économiques :

  • Mesures nationales ambitieuses mises en œuvre par le Gouvernement : report de charges et d’impôts, prêts garantis, facilitation du chômage partiel, fonds de solidarité, etc.
  • Mesures mises en œuvre par les collectivités locales, notamment la Région Grand Est et Metz Métropole, chefs de file en matière de développement et de dynamisme économique. 

L’agence d’attractivité Inspire Metz est l’outil de référence sur le territoire métropolitain, l’interlocutrice des acteurs économiques durant cette période délicate. Inspire Metz aidera les entrepreneurs et associations dans la mise en application des dispositifs d’accompagnement :

  • Fonds de solidarité national, prêts garantis par l’État ;
  • Fonds « Résistance » alimenté par la Région Grand Est, la Banque des Territoires, le Département de la Moselle et Metz Métropole. Il répond aux besoins de trésorerie immédiate à destination des TPE, des indépendants, et surtout des associations ;
  • Report du versement de la taxe de séjour pour les hôteliers ;
  • Report possible de loyers pour les entreprises hébergées par Metz Métropole sur le plateau de Frescaty
  • Campagne de communication pour valoriser le commerce messin, relayée par la Ville de Metz.

Les entreprises peuvent contacter l'agence Inspire Metz au 03 87 16 21 45.

 

Mesures immédiates de soutien prises par la Ville de Metz aux acteurs économiques de proximité

  • Tarif d’occupation des terrasses : remise gracieuse ou non application du tarif pendant la période de confinement et de chiffre d’affaires fortement dégradé (environ 365 000 €). 
  • Droit de place sur les marchés : exonération jusqu’au mois de septembre 2020 (environ 100 000 €). 
  • Redevance d’occupation au sein du Marché Couvert : application de la redevance à moins 50 %, correspondant à la baisse de chiffre d’affaires pendant la période de confinement. 
  • Occupation du domaine public par les chantiers interrompus (entreprises de BTP et promoteurs immobiliers) : suspension de l’application du tarif pendant la période d’interruption des chantiers due au confinement et à l’absentéisme des salariés (environ 45 000 €). 
  • Suspension des loyers pour les cellules commerciales qui appartiennent à la Ville de Metz (La Cantine, El Theatris, Best Off, Mad Vintage, Mini-golf, Guinguette de l’Esplanade, Kinepolis) : pas d’encaissement de loyer pendant la période de fermeture et de chiffre d’affaires fortement dégradé (environ 80 000 €). 
  • Taxe locale sur la publicité et les enseignes : exonération pendant la durée du confinement et la suspension des contrats d’affichage (environ 250 000 €).

 

Mesures de soutien au commerce avec la Fédération des commerçants

  • Soutien et encouragement à la reprise de l’activité des commerces, avec la Fédération des commerçants : travail en cours pour accélérer la reprise d’activité des commerçants durant la phase de déconfinement :
    • Sécuriser les commerçants, leurs employés et les clients dans la fréquentation des boutiques par un soutien logistique pour la mise en œuvre de mesures sanitaires. Par exemple, la Fédération des commerçants et la Ville de Metz aideront les commerçants à pourvoir leur personnel en masques, à mettre à disposition des clients des solutions hydro-alcooliques aux entrées des magasins.
    • Inciter la clientèle à fréquenter à nouveau les commerces messins par des mesures attractives, évènementielles et promotionnelles.

Des manifestations prévues dans les prochains mois devront probablement être reportées : le mapping de cet été pourrait par exemple être projeté au moment des marchés de Noël 2020 ; "Metz est wunderbar" pourrait se dérouler en octobre sous une forme différente avec la fête de la bière ("Oktoberfest").
Ces mesures sont en cours de définition, de manière concertée, par la Ville de Metz et la Fédération des commerçants.

  • Mesures à long terme : 
    • Travail de fond également en cours avec la Fédération des commerçants afin de réfléchir à une programmation évènementielle et promotionnelle percutante, ainsi qu’à des actions conjointes ciblées, pour le 2nd semestre 2020 (attente forte pour les fêtes de fin d’année par exemple).

Mesure pour augmenter la fréquentation des espaces commerçants du centre-ville

En tant que Président des TAMM, le maire de Metz propose que la navette de centre-ville N83 City soit désormais gratuite.

En boucle avec un circuit qui part de la Préfecture – parking Comédie, passant par la place de la République, la gare SNCF, et allant jusqu'au Centre Pompidou-Metz tout près de Muse, cette navette dessert tous les espaces commerçants du centre-ville messin.

Les véhicules sont très aisés à emprunter même avec des achats.

Elle correspond à des trajets de proximité de type « saut de puce ».

Elle permet d'aller fréquenter des commerces sans être rebuté par une distance de marche, particulièrement pour les personnes à mobilité réduite.

La faible distance et la fréquence des navettes en font un service urbain de proximité à forte valeur pour les chalands du centre-ville, sans impact budgétaire démesuré pour la collectivité.

Cette mesure participera à la fluidification de la reprise de l’activité commerciale à Metz à la sortie du confinement.

 

Réflexion sur l’accompagnement des acteurs culturels et associatifs

Il convient tout d’abord de préciser que la Ville de Metz versera bien leurs subventions aux associations subventionnées, même si leurs activités ont été temporairement interrompues.

Une réflexion de fond doit être engagée sur l’accompagnement qu’il convient d’apporter aux acteurs culturels, ainsi que plus globalement à tous les acteurs de la vie associative (sociaux, socio-culturels, sportifs), qui voient leur fonctionnement bouleversé par la crise sanitaire et économique.

Le maire de Metz propose de convoquer des états généraux de la culture, ainsi que de la vie associative, au 2nd semestre 2020, sous l’égide d’un « pool » d’élus chargé de mener à bien cette concertation : Isabelle Kaucic, en tant que première adjointe, ainsi que Margaud Antoine-Fabry, adjointe à la jeunesse, Danielle Bori, adjointe à l'éducation, Hacène Lekadir, adjoint à la culture, Thomas Scuderi, adjoint à la démocratie participative et Jacques Tron, adjoint aux sports.

La Ville de Metz prendra en charge les frais d'organisation ou de méthodologie inhérents à cette réflexion (animation, assistance à maîtrise d'ouvrage, etc.).

Le réseau des Villes Créatives de l’UNESCO sera mobilisé afin de croiser les expériences et enrichir les débats, en s'inspirant des pratiques vertueuses d'autres territoires.

 

Conséquences de la crise sanitaire et économique sur les finances de la Ville de Metz

Un premier chiffrage de la crise sur les finances de la Ville de Metz a été établi. 

  • Ralentissement économique global, et du marché immobilier en particulier : baisse des recettes sur les droits de mutation (environ - 2 M€)
  • Interruption de l’activité dans les crèches et les cantines : perte de recettes sur les versements des familles, malgré quelques dépenses en moins pour le périscolaire (environ - 1 M€)
  • Pas ou peu de déplacements en raison du confinement : perte de recettes du stationnement sur voirie (chiffrage en cours d’évaluation)
  • Baisse d’activité généralisée : perte de différentes recettes : environ - 200 000 €

Au total, les finances de la Ville de Metz devraient être amoindries : environ - 4 M€.

 

Enfin, le maire a décidé de réunir prochainement le conseil municipal par visioconférence pour faire état des mesures prises et débattre au sujet de cette crise exceptionnelle.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse