Participez à la surveillance du moustique tigre

22 avril 2021

Un dispositif de surveillance vise à détecter précocement l'implantation du moustique tigre. Chaque citoyen est invité à y participer.

Le moustique tigre fait l'objet d'un suivi spécifique car il peut, dans certaines conditions très particulières, transmettre la dengue, le chikungunya ou le Zika. Une fois implanté dans un secteur, il est très difficile de l'éliminer.

Un dispositif de surveillance mis en place par l'Agence Régionale de Santé (ARS) Grand Est, avec les opérateurs habilités pour la surveillance entomologique et la lutte anti-vectorielle, vise à détecter précocement son implantation.

Ce programme de surveillance a pour but d'éviter de nouvelles implantations lorsque cela est réalisable, ou encore de détecter l'introduction de nouvelles espèces vectrices sur le territoire. La surveillance entomologique repose sur deux piliers que sont la mise en place d'un réseau de pièges pondoirs et l'analyse des signalements des particuliers.

Chaque citoyen est donc invité à participer à la surveillance du moustique tigre.

  • En sachant le reconnaître (voir la fiche d'information complète consultable vers le lien ci-dessous).
  • En le prenant en photo et en signalant sa présence sur le portail signalement-moustique.anses.fr.
  • En agissant pour se protéger et éviter sa prolifération :
    • Neutraliser les endroits où de l'eau peut se trouver, à l'intérieur comme à l'extérieur.
    • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie.
    • Couvrir hermétiquement les réservoirs d'eau avec un couvercle étanche, un voile moustiquaire ou un simple tissu.

 

Fiche d'information complète pour participer à la surveillance du moustique tigre

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse