Cet événement est terminé

Les Schwarz-Bart

Mercredi 28 et jeudi 29 novembre

Date(s)
Mercredi 28 et jeudi 29 novembre

Lieux
Les Trinitaires

Tarifs
Entrée Projection = 7 €

Entrée Concert = 25 €

Entrée Rencontre littéraire = 5 €

Pass pour les 2 jours = 30 €

Tarif réduit = 2 € pour les élèves /étudiants

En savoir plus
Ciné Art
Billeterie

Il s'agit d'un événement Ciné-Art mené en partenariat avec les Journées européennes de la culture juive, la fédération des œuvres laïques, le festival Le livre à Metz, le forum IRTS, le festival Passages, la ville de Metz, la DRAC Grand Est et la Cité Musicale-Metz.

 

Mercredi 28 novembre

  • 18H – Jacques Schwarz-Bart. La voix des ancêtres, documentaire de Frank Cassenti - France - 2016 - 52 mn

Fils de d’André Schwarz-Bart, auteur du célèbre roman Le dernier des Justes (Seuil, 1959), Jacques Schwarz-Bart est musicien de jazz et vit à New York. Le film nous fait voyager aux Antilles, aux États-Unis et en France, où le fils revient sur la pensée de son père, ?é à Metz en 1928, et nous fait partager l’histoire d’une famille qui incarne la créolité et le Tout-monde, autant de richesses qui s’expriment dans son œuvre musicale.

En présence du réalisateur Frank Cassenti

 

  • 20H30 - Hazzan - Concert du quartet de Jacques Scwarz-Bart

"Les sonorités de Jacques me rappellent les cerisiers en fleurs. Ses mélodies sont comme des fleurs belles et parfumées, tandis que son groove établit une solide fondation, semblable aux racines profondes d’un tronc d’arbre. Très peu de saxophonistes ont cet équilibre de pure expression et de funk. J’adore jouer avec lui." Meshell Ndegeocello, chanteuse et bassiste américaine

 

Jeudi 29 novembre

  • 20H - Rencontre avec Simone Schwarz-Bart

À dix-huit ans, Simone Brumant, étudiante à Paris, rencontre André Schwarz-Bart qui est alors en pleine écriture de son livre Le Dernier des Justes (prix Goncourt 1959). C’est lui qui exhortera Simone à écrire à son tour. Ce sera d’abord un roman à quatre mains : Un plat de porc aux bananes vertes (1967), histoire des exils antillais et juif en miroir. En 1972, elle écrit seule Pluie et vent sur Télumée Miracle, un chef d’œuvre de la littérature caribéenne. Elle écrira également pour le théâtre Ton beau capitaine (1987), avant de retrouver André pour publier une encyclopédie, en sept volumes, Hommage à la femme noire (1989). En septembre 2006, Simone Schwarz-Bart est promue au grade de commandeur dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

En présence de Simone Schwarz-Bart ; Richard Bohringer, écrivain et acteur, fera une lecture d’un choix de textes tirés de l’œuvre de André et Simone Schwarz-Bart.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse