Installation de 3 nichoirs à mésanges

27 janvier 2021

Vendredi 29 janvier, la Ville de Metz et la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Moselle (LPO Moselle) ont installé trois nichoirs à mésanges au cloître des Récollets en présence de Monsieur le Maire et de la Conseillère déléguée au bien-être animal et à la biodiversité et du président de la LPO Moselle. 

Une centaine de nichoirs a ainsi été installée sur le territoire de la Ville de Metz en collaboration avec la LPO Moselle depuis  2015 afin de préserver la richesse en oiseaux du territoire : des nichoirs à Mésanges bleues et à Mésanges charbonnières (représentent environ 75 % des nichoirs) mais également à Rougequeue, à Grimpereau, à Sitelle, à Chouettes chevêches, à Faucons pèlerins, etc. 

La période de nidification printanière des mésanges étant d’avril à juin, une centaine de nouveaux nichoirs à mésanges bleues et charbonnières vont être installés d'ici fin mars sur le territoire dont 3 au cloître des Récollets afin de favoriser la nidification des mésanges en milieu urbain. La mésange est une espèce très vulnérable et sensible qui a basé sa stratégie de survie sur le nombre plutôt que sur la longévité (durée de vie 2/3 ans, 2 couvées/an de 5 à 12 œufs).

 

Une solution écologique pour lutter contre les chenilles processionnaires

La mésange (dont la mésange bleue et charbonnière) est le plus grand prédateur de la chenille processionnaire en France. Son insensibilité aux poils urticants (dangereux pour l'Homme et les animaux domestiques) lui permet de se nourrir sans danger dans le nid situé au niveau des branches. Une mésange peut ainsi consommer jusqu’à 500 chenilles par jour (voire 1000 en enlevant la peau avec les poils urticants) et vider à elle seule un nid en période de reproduction et lorsqu'elle nourrit ses petits (d'avril à juin).

Il y a ainsi un très grand intérêt à installer des nichoirs pour sédentariser les mésanges à proximité des zones infestées afin de lutter efficacement contre la processionnaire.

De même, la mésange est également un grand prédateur de la chenille de la pyrale du buis, il est donc également très intéressant de favoriser leur présence en installant des nichoirs à proximité des arbres atteints.

 

Des actions globales pour la préservation des oiseaux

En lien avec les différentes études dont l’étude Sésame et la convention avec la LPO Moselle, de nombreuses actions sont mises en œuvre pour la préservation des oiseaux : 

  • Pose de nichoirs,
  • Adaptation du calendrier d’interventions (élagage, abattage) du aux périodes de nidification,
  • Installation de panneaux sur la diversité des oiseaux sur des lieux de promenade (promenade du Gué, Parc de la Cavalerie, Coteaux de Devant les Ponts, Fort de Queuleu, Parc de la Roseraie, etc.),
  • Plantations favorables à la biodiversité locale (site de repos, de reproduction, de nidification ou de nourrissage pour les oiseaux),
  • Campagnes de stérilisation avec 3 associations de protection animale pour limiter la prolifération des chats errants, grands prédateurs des oiseaux.

La Ville de Metz poursuit ainsi sa démarche pour développer la biodiversité et pour lutter contre la prolifération des nuisibles ; démarche qui sera développée autour, entre autres, d'actions de sensibilisation.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse