Fermer le menu


Le Centre Pompidou-Metz

www.centrepompidou-metz.fr

Le Centre Pompidou-Metz sur metz.fr

Voir la webcam

Le Centre Pompidou-Metz est un centre d’art dédié à l’art moderne et contemporain, qui a pour projet culturel la présentation d’expositions temporaires et la programmation de spectacles vivants, séances de cinéma et conférences dans deux salles dédiées, le Studio et l’Auditorium Wendel. Lieu pluridisciplinaire, le Centre Pompidou-Metz s’est placé, avant même son ouverture, comme le nouveau moteur de la politique culturelle locale.

Programmation artistique

Le Centre Pompidou-Metz s’inscrit en droite ligne de la vocation originelle du Centre Pompidou : présenter et faire découvrir toutes les formes d’expression artistique, sensibiliser le plus large public aux œuvres majeures des XXème et XXIème siècles et s’inscrire dans le paysage culturel de l’Europe. Il est cependant un établissement ayant une destinée et un dessein qui lui sont propres. Laurent Le Bon, ancien directeur de l’établissement, comparait le Centre Pompidou-Metz à une ‘’chimère’’ au croisement entre l’esprit d’un musée et celui d’un centre d’art.

Ne détenant pas de collection propre, toute exposition a pour vocation d’être temporaire. La politique d’exposition se veut ambitieuse et essentiellement fondée sur l’extraordinaire fonds du Musée national d’art moderne. Les expositions se succèdent à un rythme régulier, autour de thématiques variées, occupant tous les espaces. L’offre culturelle du Centre Pompidou-Metz est marquée par une effervescence quotidienne autour d’une programmation dynamique qui se développe dans le Studio de création et l’Auditorium, deux lieux polyvalents dans lesquels ont lieu des concerts, spectacles, conférences, projections…

Des ateliers permanents d’initiation artistique sont également organisés à destination des enfants et adolescents et complétés par des temps forts, dont l'objectif est de valoriser la créativité des jeunes publics.

Parallèlement, la pédagogie et l’accompagnement du public au cours de leur visite est au cœur du projet du Centre Pompidou-Metz. Ainsi, les agents d’accueil sont de véritables médiateurs et non pas des surveillants.

Une architecture remarquable

Conçue par Shigeru Ban et Jean de Gastines, l’architecture du Centre Pompidou-Metz présente des spécificités peu communes. Les volumes conséquents de sa grande nef, la diversité des lieux d’exposition, alternant entre grands plateaux libres et espaces plus intimistes, sont propices à l’inventivité et aux surprises pour le visiteur. Jamais figés, les espaces d’exposition peuvent être modulés pour permettre des lectures originales de l’art moderne et contemporain.

L’édifice se présente comme une vaste structure de plan hexagonal, traversée par trois galeries. Il se développe autour d’une flèche centrale qui culmine à 77 mètres, clin d’œil à la date de création du Centre Pompidou : 1977... L’ensemble de plus de 10000 m² évoque un vaste chapiteau, entouré d’un parvis et d’un jardin. Les espaces d’exposition occupent 5 020 m², auxquels s’ajoutent d’autres espaces susceptibles d’accueillir des œuvres : les jardins, le forum, les terrasses des galeries.

À l’intérieur, l’ambiance générale est claire, avec sa toiture en bois blond, ses murs et structures peints en blanc et ses sols en béton surfacé gris perle. La toiture, le traitement de la relation intérieur-extérieur et les trois galeries d’exposition sont le résultat de partis pris architecturaux très novateurs.

D’une surface de 8 000 m², entièrement réalisée en bois, la charpente est composée de modules hexagonaux, ressemblant au cannage d’un chapeau chinois. Elle est recouverte d’une membrane étanche à base de fibre de verre et de téflon. Sous cette grande couverture, trois galeries, en forme de tubes parallélépipédiques, se superposent et se croisent. Leurs extrémités, semblables à de larges baies vitrées, dépassent de la toiture et sont orientées sur différents points clés de la ville, comme la Cathédrale, la gare ou encore le parc de la Seille, donnant ainsi à voir aux visiteurs de véritables « cartes postales » de la ville de Metz.

Début des travaux : décembre 2006
Date de fin des travaux : mai 2010

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse