Fermer le menu


Capitale française de la Culture - candidature

Territoire des possibles, territoire de création, territoire en mutation, les identités du pays messin sont multiples, ancrées dans une histoire ancienne mais aussi mouvantes comme l'ont été ses frontières.

Ce contexte a donné à la ville une adaptabilité qui constitue une particularité et une force. Se réinventer fait partie de son A.D.N.

Terre d'entre-deux, naturellement tournée vers l'Europe, ici, l'ailleurs se vit au quotidien. De cet ailleurs qui fait son identité, Metz ambitionne d'être une capitale française de la culture qui raconte une certaine histoire de notre pays, dans toute sa richesse et sa diversité.

Depuis de nombreuses années, le pays messin a fait de la culture un levier de développement de son territoire, un outil de cohésion de sa population et un vecteur de connaissance afin de créer les conditions favorables à la création artistique et à sa diffusion sur le long terme. Travail de longue haleine, l'engagement dans une candidature au label "Capitale française de la culture" est un jalon supplémentaire à cette ambition dans la continuité de l'intégration au Réseau des villes créatives de l'UNESCO au titre de la musique.

Metz, ville centre de la métropole, concentre de nombreux équipements culturels. Cependant, une attention est portée à ce que l'offre culturelle soit accessible à tous les citoyens sur l'ensemble du territoire. Aux côtés des grandes institutions comme le Centre Pompidou-Metz, l'Opéra-Théâtre, plus vieil opéra de France toujours en activité, l'Orchestre National de Metz ou l'Arsenal, emblématique salle de concert, des équipements d'envergure ont été déployés dans les quartiers (la Boîte à Musiques, dédiée aux musiques actuelles, l'AGORA, premier lieu en France associant une médiathèque, un centre social et un espace numérique, les médiathèques et leur offre culturelle de proximité, les sites patrimoniaux restaurés et animés sous l'égide du label Ville et Pays d'art et d'histoire…). Ces structures proposent une multitude d'activités à destination de tous les publics.

Les grands événements déploient leur programmation à l'échelle de la métropole jusque dans les plus petits villages (festival des arts de la rue Hop Hop Hop, Passages Transfestival, Journées européennes du patrimoine…). Les territoires ruraux disposent d'équipements majeurs (Maison Robert Schuman à Scy-Chazelles labellisée Patrimoine européen depuis 2007, Musée de la guerre de 1870 à Gravelotte, Archives départementales à Saint-Julien-les-Metz…). L'action artistique se veut au plus près du public (résidence d'artistes en milieu scolaire, seule ville de plus de 100 000 habitants désignée dans la démarche 100% Éducation Artistique et Culturelle, diversité de la programmation, travail avec le monde associatif et les centres sociaux…). D'autre part, les liens entre la culture et le monde économique permettent l'émergence d'entreprises culturelles portées par le tiers-lieu Bliiida et l'incubateur Fluxus.

Metz a une longue tradition tournée vers les nouvelles technologies. Ville pionnière dès les années 1980 avec la création d'un des premiers Technopôles français (minitel, web, autoroutes de l’information, ville internet, espaces multimédias, dispositifs de paiement et de fidélisation mobiles, etc.). Elle a depuis plusieurs années engagé une politique artistique et culturelle s'appuyant sur le numérique. Inscrite plus largement au sein de l’écosystème de start-ups LORNTECH et du Pôle métropolitain européen du Sillon lorrain, cet engagement s’exprime notamment par la mise en place d’actions comme le festival international d'arts numériques des Constellations de Metz, Bliiida et son soutien aux acteurs et son implication dans les animations du domaine digital ou encore par la mise en œuvre du musée numérique Micro-folies.

La candidature

Dans ce contexte et afin de poursuivre et renforcer ces actions, Metz a décidé de candidater au label Capitale française de la culture 2022 sous l'intitulé "Le numérique pour une culture créative et inclusive". Il se développe autour de trois axes thématiques :

  • valorisation des patrimoines grâce à l'outil numérique;
  • l'éducation artistique et culturelle tout au long de la vie par l'outil numérique;
  • le numérique, un médium de création pour tous les arts.

Le numérique est ici appréhendé tel un levier, un catalyseur, un facilitateur, au service des projets structurants du territoire et de tous les citoyens.

La programmation est élaborée dans une démarche participative avec une cinquantaine de partenaires publics et privés des domaines culturels, sociaux, éducatifs et économiques.

Cookies

En poursuivant votre navigation sur les sites internet de la ville de Metz, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte Je refuse